Pierre-Olivier Galbrun

Luthier

Parcours

Le temps de la transmission de père en fils s'estompe. A notre époque, la plupart des luthiers de ma génération ont fait quelques détours avant de se consacrer à la lutherie. Ces étapes permettent souvent un enrichissement et parfois une spécialisation dans un domaine particulier du métier.

Mon parcours de musicien et mes études scientifiques m'ont très fort orienté vers la compréhension des phénnomènes qui affectent l'équilibre fragile des tensions, des pressions et des distorsions créant le son de l'instrument. Ces principes acoustiques régissent le comportement de l'instrument et bien sûr son identité sonore.

En 1998, j'ai commencé une formation de 5 années en Angleterre dans la célèbre école internationnale : Newark and Sherwood Violin Making school. J'ai ensuite parfait ma formation à Bruxelles comme chef d'atelier chez Pascal Gilis avec qui je continue à travailler régulièrement.

Je continue à m'informer sur toutes études scientifiques touchant la lutherie. La pratique d'un métier permet d'accumuler de l'expérience mais, afin de ne pas s'égarer sur des branches fragiles, la connaissance et le savoir mènent plus sûrement au savoir-faire.